Deux disques de chansons pour enfants (1994-1995)​

MENU

Deux disques de chansons pour enfants
(1994-1995) 🐾🌙

Disques de Bernard Rétif

Chanson douces et drôles pochette
Chansons doucs et drôles - première version - édition à compte d'auteur
Chansons douces et drôles pochette
Chansons douces et drôles - Édition commerciale - Adès Musidic - le petit Ménestrel
Mic Mac en Vrac pochette
Mic-Mac en Vrac - Édition commerciale - Adès Musidisc - le petit Ménestrel

🍀 Un moment de chance

En 1994, je me trouvais à la tête de 500 CD audio réalisés à compte d’auteur que j’espérais écouler pour rentrer dans mes frais et enrichir mon home-studio. J’ai envoyé un exemplaire de ce disque à toutes les maisons de disques (elles étaient plus nombreuses et diversifiées que maintenant) et à tous les journaux traitant de ce type de répertoire. Les maisons de disque m’ont toutes répondu que cela ne correspondait pas à leur recherche actuelle etc.. 

J’avais donc un peu oublié tout cela quand quelque semaines avant Noël, le journal Télérama classa ce disque dans ses meilleurs choix pour Noël ce qui donne droit au très convoité . Soudainement, toutes les maisons de disques étaient prêtes à distribuer ce disque. Je n’ai eu que l’embarras du choix.

L’année suivante, il m’a été proposé de faire un second disque qui lui même recevra les de Télérama.

💿 Disques non disponibles

Ces disques ont longtemps été disponibles dans les supermarchés, fnac et chez tous les disquaires.
Lors du rachat de MUSIDISC-ADES-Le petit Ménestrel- par UNIVERSAL MUSIC, il semble que les contrats liant Bernard Rétif à ces sociétés aient été perdus. Les disques ont donc disparu du catalogue.
Entre temps, le monde de la chanson pour enfants a beaucoup changé. Ce domaine qui était resté à part des modes du reste du monde de la chanson s’est retrouvé rattrapé par les pratiques de l’univers de la variété. En termes commerciaux, la chanson pour enfant répond désormais aux mêmes règles :

  •  assurer une apparition permanente de nouveaux artistes (même si cela doit conduire à en « effacer » d’autres)
  • assurer une apparition fréquente de nouveaux « produits » dans les bacs (en faisant disparaître les anciens disques)
  •  formater les artistes de ce domaine à l’identique de celui de la variété (même si cela doit conduire à déguiser de toutes jeunes filles en jeunes femmes ! Mais peut-être vise-t-on aussi le marché des papas et des mamans qui achètent les disques pour leurs enfants…🤭
  •  assurer des ventes rapides de plusieurs dizaines de milliers de disques (Dans leur -brève- meilleure période, ces disques-ci se sont vendus à 5000 exemplaires par an). Des disques tels que Chansons douces et drôles et Mic-Mac en Vrac ne répondent pas à ces critères. Ils ne peuvent donc trouver leur place dans le marché actuel. Les enfants qui aiment ce genre de chansons, les enseignants, les éducateurs et les parents de culture classique ou peu conformiste chercheront désormais en vain ce type de production.

L’internet est peut-être l’avenir de ces créations qui rencontrent assurément un public, mais pas un large public.

Dans cet article